vendredi 14 janvier 2011

TOURS EN RUINES, pour terres décantées, terres sigillées





Il est rare que je revienne d'un voyage, sans rapporter dans mes bagages un caillou, un morceau de roche, ou tout simplement un peu de terre. Terres d'Espagne, de France, du Maroc...
Une à une, je les ai laissées décanter.
Ma préférence se porte sur une terre provenant tout simplement de  Charente.











Tours en grès, recouvertes d'une terre sigillée.
Les pièces ont étés biscuitées dans un four électrique puis enfumées.

3 commentaires:

Amparo Expósito García a dit…

Bonitas sigillatas Mariejé.

Thomas a dit…

vive la charente!

mariejé a dit…

Et les charentais !!!!!
bisous Thomas.